L’univers de Benjamin Alard est celui de la musique de Johann Sebastian Bach et c’est pour cette connivence musicale que le jury du concours international de clavecin de Bruges lui décerne le premier prix en 2004 à l’âge de 19 ans. Il obtient également le premier prix au concours d’orgue Gottfried Silbermann de Freiberg en 2007.

 

Attiré très jeune par les mystères de l’orgue, ses premiers professeurs sont Nicolas Pien, Louis Thiry et François Ménissier aux conservatoires de Dieppe, puis de Rouen.

 

Grâce à Elisabeth Joyé avec laquelle il étudie à Paris, Benjamin Alard découvre le répertoire pour clavecin. En 2003, il intègre la Schola Cantorum de Bâle pour travailler avec Jörg-Andreas Bötticher, Jean-Claude Zehnder et Andrea Marcon.

 

Co-titulaire de l'orgue Bernard-Aubertin (2004) de l'église Saint-Louis-en-l'Île à Paris, Benjamin Alard y organise en concertation avec les Amis de l'orgue du lieu et Jeunes Talents (jeunestalents.org), une série de récitals dominicaux.

 

Tant au clavecin qu’à l’orgue, il partage son temps entre les récitals et la musique de chambre : à deux clavecins avec Élisabeth Joyé, en sonate avec le violoniste François Fernandez, en trio ou en quatuor avec les frères Barthold, Sigiswald et Wieland Kuijken. Il est chaque saison l’invité des principaux centres de musique ancienne de par le monde.

 

Depuis 2005, il est membre de La Petite Bande, ensemble fondé en 1973 par Gustav Leonhardt et Sigiswald Kuijken.

 

Benjamin Alard travaille régulièrement avec le comédien et metteur en scène Benjamin Lazar. De cette collaboration est né le spectacle Visions, sur des textes de Quevedo associés au répertoire français et ibérique du XVIIe siècle. Créé en 2011 dans sa version avec orgue au festival de l'Académie Bach d'Arques-la-Bataille, il a été repris en 2015 à Louvain avec la Petite Bande.

 

Benjamin Alard a enregistré chez Hortus le Andreas Bach Buch, des Transcriptions de Bach, le Manuscrit Bauyn et un disque de musique française des XVIIe et XVIIIe siècles. Sa discographie comprend en outre les Six Sonates en trio pour orgue de J. S. Bach et les deux premiers Opus des Clavierübungen I et II chez Alpha. Ces enregistrements ont été récompensés par la presse musicale.

 

Juin 2016